ENVIE DE CRÉER, RECYCLER, JARDINER ? ILS VOUS AIDENT  

Bruxelles regorge d’ateliers coopératifs où l’on peut apprendre à jardiner, réparer son vélo, créer ou recycler dans une optique Zéro Déchet et bien d’autres choses. La caractéristique de ces ateliers ? Proches de chez vous, ils sont animés par des bénévoles qui n’ont qu’une seule ambition : vous transmettre ce qu’ils savent, dans une ambiance d’échange conviviale et empreinte d’intelligence collective !

/// Réparer ensemble, c’est plus chouette

Tutoriels online

Rien ne se jette, tout se répare (ou presque) ! Au lieu de jeter vos objets cassés (meubles, outils, appareils ménagers, etc.), pourquoi ne pas apprendre à les réparer vous-même ? Vous manquez d’expérience ? N’hésitez pas à consulter les nombreux tutoriels qui existent sur le web ! L’asbl Repair Together recense des ressources qui peuvent vous aider à réparer et entretenir vos objets, outils et machines, que ce soit des tutoriels en ligne, des schémas ou encore des sites de pièces détachées.

Fablab & CO

Si certaines des pièces dont vous avez besoin pour réparer un appareil s’avèrent introuvables, vous pouvez tenter de les fabriquer sur mesure en vous adressant à un Fablab comme le CityFab 1. Dans ces ateliers collectifs high-tech, vous trouverez des outils et des machines à utiliser vous-même pour couper, imprimer, dessiner… Vous avez également la possibilité de louer du matériel de réparation spécifique et de bénéficier de conseil de bricolage par des bénévoles dans une outilthèque comme Tournevie.

Repair Café

Si vous ne possédez pas de notions de bricolage, vous pouvez également vous adresser à un Repair Café proche de chez vous. Conçus pour vous dépanner, ces espaces vous invitent à réparer gratuitement vos objets abîmés ou défectueux avec l’aide de bricoleurs ou de spécialistes bénévoles. C’est gratuit, mais une contribution volontaire est toujours bienvenue. Il existe pas moins de trente-trois Repair Cafés en Région de Bruxelles-Capitale. Il y en a donc fatalement un près de chez vous !

/// Craquez pour la couture collaborative

Bloemesac : fabriquez votre sac à pain

Initiées par des adeptes du Zéro déchet, l’association Les Bloemekets vous invite à participer à des ateliers gratuits où vous pouvez apprendre à coudre un sac à pain réutilisable et fabriqué à partir de matières recyclées. L’association propose également à la vente (prix libre) des sacs à pain réutilisables dans plusieurs boulangeries de la Région.

Transformathèque : initiation à la couture Zéro déchet

Cette asbl à vocation sociale vous propose un module de trois séances pour apprendre à transformer vos vêtements usagés ou démodés en sacs à vrac pour vos courses ou vos casse-croûtes. Si ce module est conçu pour ceux qui connaissent déjà les techniques de base de la couture, des séances d’initiation sont également prévues pour les débutants. L’asbl propose également une bibliothèque de tutos en ligne de création textile et couture récup.

Café-Couture

Coordonné par l’association Ensemble pour 1060, le Café-Couture vous propose des cours de couture ou de tricot dans un esprit d’ouverture, de convivialité et d’interculturalité. Durant ces ateliers, vous apprendrez à donner une nouvelle vie à vos vieux t-shirts, jeans fétiches et autres tissus de maison usagés, au prix d’une cotisation vraiment très modique voire gratuite !

/// Vélo en panne ? Demandez un coup de main !

Apprenez à réparer votre vélo

Chaque lundi, les riverains du quartier Anneessens (et d’ailleurs) peuvent se rendre dans les locaux de l’asbl Cycloperativa pour appendre à réparer leur vélo. Sur place, un atelier et le savoir-faire de bénévoles compétents sont mis à leur disposition. Via son projet « refietsing », Cycloperativa récupère et valorise également les pièces de vélos usagées que les magasins ne veulent plus. Ces pièces de seconde main sont ensuite mises à la disposition des visiteurs de l’atelier vélo. Dans ce même esprit, l’association organise des ateliers upcycling pour donner une nouvelle vie aux pièces inutilisables. Pneus, chaînes, cadres, roues se retrouvent ainsi transformés en lampes de table, chaises, accessoires et objets de décoration !

D’autres pistes… (cyclables)

En Région de Bruxelles-Capitale, les bénévoles des Ateliers de la rue Voot et de l’association CyCLO vous proposent également des cours de mécanique vélo participatifs. Aux Ateliers de la rue Voot, vous pourrez aussi vous initier à la céramique ou encore à l’auto-fabrication de panneaux solaires thermiques ! Le tout pour un prix souvent modique.

/// Jardinage en mode participatif 

Apprenez à cultiver votre potager de ville

Vous souhaitez vous perfectionner dans l’art de cultiver votre potager ? Via le réseau des Maîtres-Maraichers mis en place par Bruxelles Environnement, vous pouvez bénéficier des conseils éclairés d’un instructeur bénévole et passionné. Un Maître-Maraîcher est un citoyen qui s’est engagé à encourager et soutenir le jardinage urbain auprès des particuliers. Certains sont spécialisés dans des domaines spécifiques : potager en carrés, aromatiques, permaculture, production de semences… D’autres ouvrent leurs propres potagers au public ou proposent des animations potagères. Vous avez des interrogations au sujet de votre potager ? Le réseau des Maîtres-Maraîchers a également créé un groupe Facebook. N’hésitez pas à y faire un tour pour glaner de précieux conseils ou poser vos questions. Enfin, à Bruxelles, beaucoup d’autres organisations proposent également des formations ou des initiations à l’agriculture urbaine. Découvrez-les sur le portail GoodFood.

Devenir un pro du compost

Vous désirez apprendre à fabriquer votre compost dans les règles de l’art ? Facile : les 400 Maîtres-Composteurs citoyens de la Région bruxelloise sont là pour vous aider ! Toujours prêts à partager leurs connaissances et leur expérience, ces experts bénévoles peuvent vous épauler lors du démarrage et la gestion de votre compost. N’hésitez pas à les contacter !

L’INTELLIGENCE COLLECTIVE AU SERVICE DU CITOYEN

L’utilisation de l’intelligence collective est l’une des solutions envisagées pour mieux vivre la ville. Cet échange participatif des connaissances permet en effet de dynamiser et d’enrichir l’apprentissage individuel par le groupe. Car il est désormais démontré que l’acquisition de compétences communes – dispensées par un collectif de bénévoles compétents – peut contribuer très efficacement au développement de la citoyenneté, et en particulier de l’écocitoyenneté.