Isolants thermiques OPTEZ POUR LE NATUREL   !  

EXIGEZ LE 100% NATUREL !

Lorsque vous optez pour un isolant naturel, vérifiez toujours bien sa composition. Les isolants à base de laine de mouton peuvent par exemple renfermer des pyréthrinoïdes de synthèse, relativement nocifs pour la santé. Pour les rendre résistants aux moisissures, aux insectes, au feu ou aux rongeurs, certains isolants en fibres végétales sont aussi imprégnés de sels de bore, potentiellement toxiques à haute dose, pour lesquels il existe cependant peu d’alternatives.

D’origine végétale ou animale, les isolants naturels proviennent de ressources renouvelables et leur fabrication est économe en énergie. La plupart sont recyclables, réutilisables ou compostables. Ils contiennent également peu ou pas de substances problématiques pour la santé.

Le chanvre

Issue de la partie extérieure de la tige, la fibre de chanvre sert à isoler les toits, les murs et les planchers. S’il est généralement utilisé sous forme de rouleaux (laine de chanvre) ou de panneaux semi-rigides, le chanvre existe aussi en granulés (vrac) et peut être inséré entre les chevrons d’une toiture ou les solives d’un plancher.

Le lin

Fabriqué à partir de fibres de lin trop courtes pour l’industrie textile, le lin est commercialisé en vrac, sous forme de rouleaux, de plaques semi-rigides ou de feutre. Ils possèdent trois atouts de taille : c’est un excellent isolant acoustique, il épouse bien les surfaces à isoler et il a la capacité d’absorber et de restituer l’humidité.

La fibre de bois

Composés de déchets de scieries, les panneaux en fibres de bois sont étanches à l’air et perméables à la vapeur d’eau. Ils s’utilisent surtout pour isoler les toitures et les planchers. Lorsqu’ils sont couverts d’un crépi minéral, ils peuvent servir à rénover de vieux murs extérieurs en maçonnerie. La fibre de bois en vrac peut être soufflée selon la même technique que la fibre de cellulose.

Les autres isolants naturels

Plus marginaux, d’autres matériaux d’isolation naturels comme la laine de mouton, la paille et le roseau peuvent aussi se montrer intéressants. Le liège est aussi un excellent isolant, mais vu le temps nécessaire à l’obtenir, il est préférable de l’utiliser avec parcimonie là où sa grande résistance à l’humidité s’avère vraiment utile.

LE SAVIEZ-VOUS ? Primes isolation : bonus au naturel . En Région de Bruxelles-Capitale, les isolants naturels bénéficient d’un bonus de 10 € supplémentaires par m² d’isolation. En réponse à la crise sanitaire, toute personne appartenant à une catégorie de revenus supérieurs a également droit, jusqu’au 31 décembre 2021, à un bonus Prime Energie si elle utilise des matériaux d’isolation naturels.