PLACE À L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE !

Aujourd’hui, l’essoufflement du modèle économique actuel est une opportunité pour inventer un nouveau modèle de développement ! Via l’appel à projets Be Circular, la Région de Bruxelles-Capitale soutient des activités économiques durables dans une optique d’économie circulaire. Découvrez certains des lauréats de l’édition 2019.

L’économie circulaire, quézaco ?

Connaissez-vous la différence entre l’économie linéaire et l’économie circulaire ? C’est plutôt simple : là où l’économie linéaire s’emploie à extraire des matières premières pour produire un bien qui, une fois consommé, sera jeté, l’économie circulaire récupère les objets (ou les matières) pour en fabriquer d’autres afin qu’ils puissent être consommés et réemployés par la suite. Au final, ce système économique d’échange et de production innovant permet :

/// D’utiliser plus efficacement les ressources.

/// D’éviter le gaspillage.

/// De diminuer l’impact sur l’environnement.

/// De favoriser l’emploi local et peu délocalisable.

/// De développer le bien-être des individus.

L’appel à projets Be Circular

C’est là qu’intervient l’appel à projets Be Circular. Doté d’un budget de près de deux millions d’euros, ce projet est une initiative de la Région de Bruxelles- Capitale en faveur des indépendants, des entreprises et des associations bruxelloises. Son ambition : soutenir des activités économiques durables dans une optique d’économie circulaire. En 2019, Be Circular s’est attaché à mettre en lumière quatre thématiques distinctes : le trio Réduire, Réutiliser, Recycler ; l’alimentation durable ; les chantiers circulaires ; les nouveaux modèles économiques de l’économie circulaire. Parmi les septante-quatre dossiers de candidature proposés, vingt-six projets innovants et ambitieux ont été sélectionnés. En voici quelques-uns parmi les plus représentatifs.

Be Circular, l’aventure continue !

En février dernier, la Région a lancé l’édition 2020 de l’appel à projets Be Circular. Cette année, deux nouvelles catégories sont mises en avant. Une catégorie « scale-up » (passage à l’échelle régionale des projets en économie circulaire) et une catégorie « transition » pour soutenir les entreprises d’une certaine taille qui doivent passer d’un modèle classique d’affaire à un modèle circulaire de façon plus progressive. Les candidatures sont attendues pour le 15 mai.

RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER

Compost in City – Recyclo

La coopérative Recyclo souhaite contribuer à donner un caractère plus économique, écologique, social et résilient à la collecte et au traitement de déchets. Son objectif est de s’inscrire dans une démarche de sensibilisation au gaspillage alimentaire et au tri, à l’économie circulaire, et à la gouvernance collaborative et participative. Son projet Compost in City prévoit de traiter 200 tonnes de biodéchets en 2020, 400 tonnes en 2021 et 800 tonnes en 2022, par un dispositif délocalisé de sites de compostage.

recyclo.coop/projets

Kiss – Konligo Innovative Stand System

Spin-off bruxelloise de la VUB, Konligo accompagne l’industrie événementielle dans sa transition écologique ! En mettant en place un système de stands réutilisables, compacts, attractifs et rapidement installables (en aluminium recyclé), cette petite structure veut montrer qu’il est possible de combiner efficacité, esthétique et développement durable.

konligo.com

Oiliris – Enprobel

Spécialisée dans la collecte des huiles usagées, Enprobel s’attelle à réduire les quantités d’huile usagée déversées dans les canalisations, mais aussi à valoriser les huiles usagées et à donner de l’emploi à un public précarisé et faiblement qualifié. Cette start-up active depuis octobre 2017 a déjà réussi à revaloriser plus de 200 tonnes d’huile de friture usagée via sa filière de récupération à destination des entreprises. Son projet Oiliris est destiné à mettre en place une nouvelle offre de collecte gratuite pour les particuliers.

oncollectevoshuiles.be

ALIMENTATION DURABLE

Newtree

En associant chocolat, café et alimentation rapide et durable, Newtree veut sensibiliser les consommateurs à l’économie circulaire à travers l’aspect plaisir. Son projet passe par une offre 100% bio de qualité, des ingrédients naturels et l’utilisation du décor de ses points de vente comme vecteur de sensibilisation à la nature. Elle compte aussi recourir au lombricompostage pour recycler ses déchets biologiques et compenser les déplacements de ses fournisseurs locaux par l’achat de crédits carbone.

newtree.com

Conserverie de Bruxelles – enVie

Mise sur pied par l’entreprise d’insertion sociale enVie, la Conserverie de Bruxelles propose de mutualiser sa ligne de production industrielle de conserves alimentaires écologiques (tapenades, confitures, compotes, etc.). Son objectif : soutenir les entrepreneurs culinaires de la Région bruxelloise qui souhaitent passer d’un stade artisanal à un stade industriel.

envieatelier.be

NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUES DE L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Remade in Brussels – The Market Place – Sense

Grâce à la plate-forme en ligne que l’agence de communication Sense mettra sur pied, les consommateur·trice·s bruxellois·es pourront accéder, en un seul clic, à l’ensemble des produits et services de l’économie circulaire ! Ce site permettra également à ses utilisateur·trice·s de constater les impacts positifs de leurs achats et de leurs échanges circulaires sur l’environnement.

sense-agency.eu

Circle Park – Entrakt

Entrakt Vacant Property Solutions propose des solutions innovantes d’activation transitoire des biens immobiliers inoccupés et des friches industrielles. C’est le cas de la « ruche » culturelle Citygate. Installé sur le terrain d’une ancienne usine pharmaceutique, l’endroit peut être loué à différents partenaires pour y organiser des activités culturelles, économiques, citoyennes, sportives, ainsi que des logements.

entrakt.be/fr studiocitygate.com

Ecothermis – Dcarbon

Ce projet vise à faciliter l’accès des PME et du secteur tertiaire bruxellois aux équipements de chauffage, climatisation ou eau chaude sanitaire bas carbone (pompes à chaleur et autres). Il s’inscrit dans l’économie de la fonctionnalité : vendre un résultat, une fonction, plutôt que le produit rendant cette fonction. Le projet permettra des économies d’énergie substantielles, une baisse des émissions de gaz à effet de serre. L’entreprise ambitionne de créer dix équivalents temps plein d’ici trois ans.

dcarbon.eu

CHANTIERS CIRCULAIRES

Tiny House 1900 – Ccautrement

Le projet propose la rénovation d’une petite maison bruxelloise datant de 1900. Il intègre la réutilisation de matériaux (isolants, bois structurel, équipements sanitaires, vitrage, etc.) et privilégie également les enduits intérieurs éco-sourcés durables.

ccautrement.be

Projet Ferdinand – Rinoo

L’initiative vise la rénovation d’un triplex dans une maison bruxelloise typique. Elle se distingue par le maintien et la revalorisation du bâti existant, l’utilisation de matériaux de réemploi et la possibilité d’adapter les lieux aux besoins actuels et futurs. La cohérence des nombreuses mesures mises en œuvre est renforcée par une organisation de chantier innovante, la formation sur site d’un nouveau collaborateur, la participation d’ouvriers en réinsertion, ainsi que l’exploitation de synergies locales.

rinoo.be